groupemcb © 2021
Téléphone

(514) 400-8899

Adresse

18e étage 2000 Mansfield
Montreal, QC

Obtenir des directions
Retour Publié le 14 octobre 2020

Perte d’emploi : 5 conseils pour reprendre le dessus financièrement et psychologiquement

Que ce soit le résultat d’un renvoi, d’une mise à pied ou même d’une démission spontanée, se retrouver sans emploi est rarement une situation souhaitable.

Confronté à ce choc professionnel, vaut mieux tout mettre en œuvre pour en réduire les contrecoups psychologiques et financiers.

Parce que oui, c’est possible de transformer une étape difficile en tremplin !

Voici donc 5 choses à faire après la perte d’un emploi.

 

1— Prendre le temps d’encaisser le coup

 

La routine métro-boulot-dodo offre rarement l’occasion de prendre du recul. Même durant les week-ends, le travail nous suit et on se détache de plus en plus difficilement de nos courriels.

C’est donc le temps de déconnecter pour une fois ! Les jours qui suivent la perte d’un emploi doivent servir à faire le vide pour mieux entamer une réflexion qui permettra de retrouver ses repères.

 

2— Réviser son budget et trouver des solutions

 

Certains peuvent compter sur une indemnité de départ, tandis que d’autres doivent se tourner rapidement vers l’assurance emploi. Mais peu importe le contexte, on doit réviser et réduire ses dépenses. C’est ce qui contribuera à se donner le maximum de marge manœuvre pour rebondir.

N. B. Pour l’assurance-emploi, la demande peut être soumise 7 jours après la fin de l’emploi. Elle pourrait toutefois être plus difficile à faire approuver plus de 4 semaines après l’arrêt de rémunération.

C’est aussi le moment de communiquer avec votre conseiller financier pour faire état de la situation. Dans l’éventualité que votre fonds d’urgence ne puisse plus couvrir toutes vos dépenses, il pourra vous aider à trouver la meilleure solution pour éviter de gonfler vos soldes de marge et de carte de crédit.

Par exemple, c’est peut-être mieux d’emprunter à votre police d’assurance-vie plutôt que de retirer de votre épargne retraite. Dans le cas d’une baisse de revenu considérable au cours de la même année, le conseiller pourra également revoir votre stratégie d’épargne afin de l’ajuster avantageusement à votre situation fiscale.

Nonobstant les solutions qui s’appliquent à votre cas, le plus rapidement vous agissez, le plus vous éliminez les risques financiers liés votre perte de salaire.

 

3— Se créer une routine

Après la période de mise au point, c’est le moment de s’imposer une routine autour d’un projet. Celui-ci peut être de réintégrer le marché de l’emploi, de démarrer une entreprise ou d’entamer une réorientation de carrière. On prend aussi l’opportunité pour enfin faire ce qu’on remettait toujours à plus tard, faute de temps.

Par exemple, on réserve les matins du lundi au jeudi pour mettre son CV à jour et scruter les offres d’emploi. Pour le reste de la semaine, c’est le temps ou jamais de repeinturer la chambre ou de reprendre l’entraînement comme vous vous l’étiez promis!

À vous de voir le nombre d’heures et les efforts à déployer pour chaque activité, mais suivre un horaire et s’imposer une structure est la meilleure façon de maintenir sa vivacité d’esprit et se tenir prêt à amorcer sa prochaine étape professionnelle.

 

4— Ne pas laisser les émotions négatives prendre le dessus

Lorsqu’on croit avoir été victime d’un renvoi injustifié ou d’un environnement de travail toxique, il peut être tentant de se retourner vers les réseaux sociaux pour déverser son fiel et obtenir le soutien de ses amis. Or, la brève satisfaction que procure l’étalage public de ses frustrations n’en vaut généralement pas la peine. Afficher son amertume peut même entraîner des conséquences indésirables dans votre recherche d’un nouvel emploi.

Il est infiniment préférable d’utiliser vos réseaux pour vous faire valoir aux yeux de vos contacts. Un petit ménage de vos publications pourrait aussi ne pas faire de tort. Selon un sondage auprès d’employeurs, pas moins de 93 % d’entre eux disent faire un survol des profils des candidats. C’est aussi près de la moitié des embauches qui proviendraient maintenant des réseaux sociaux.

Si la situation à votre emploi précédent est réellement matière à litige ou à compensation, consultez les normes du travail ou cherchez conseil auprès de professionnels en droit du travail. Autrement, il est plus prudent de passer à autre chose et de regarder vers l’avenir.

 

5— Demeurer réaliste, mais rester optimiste

Les choses peuvent se replacer rapidement, comme elles peuvent prendre des mois. Vous devez faire de votre mieux pour ignorer ce qui est hors de votre contrôle et vous concentrer sur votre plan d’action.

Le verre est-il à moitié plein ou à moitié vide ? On s’en fiche !

Pensez plutôt à comment vous allez le remplir à nouveau.

Besoin de soutien pour revoir vos finances ? Communiquez avec nous pour connaître les solutions qui s’offrent à vous !