groupemcb © 2021
Téléphone

(514) 400-8899

Adresse

18e étage 2000 Mansfield
Montreal, QC

Obtenir des directions
Retour Publié le 26 janvier 2021

10 raisons de tomber en amour avec le REER

Février, c’est le mois de l’amour avec la Saint-Valentin, mais c’est aussi le moment pour démontrer l’affection que l’on porte à la version future de soi-même en cotisant à son REER ! 

Puisque le 1er mars 2021 est la date limite afin de cotiser à votre REER pour l’année d’imposition 2020, une petite «date» avec votre conseiller financier devrait peut-être s’ajouter à l’agenda. 

Vous n’êtes pas sûr ? Alors, revoyons toutes les bonnes raisons d’être amoureux de son REER et de lui donner un peu d’amour avec ses cotisations.

 

1— Il récompense la procrastination

La procrastination est rarement souhaitable, mais quand vient le temps de payer de l’impôt, il vaut mieux remettre à plus tard. Et c’est principalement pour cette raison qu’on aime le REER !

À court terme, il réduit votre revenu imposable, ce qui se traduit par un remboursement d’impôt ou une facture fiscale amoindrie. 

En reportant à plus tard les impôts sur les gains en capitaux, les dividendes et les intérêts, il réduit également le montant total qu’on remettra aux gouvernements au cours de notre vie. 

La logique est simple : normalement, vos revenus pendant votre carrière sont plus élevés qu’à la retraite. Puisque vous allez déclarer moins de revenus à la retraite, vos retraits seront imposés à taux moindre. 

 

2— Il s’adapte à vos besoins 

Avec le REER, tout y est pour satisfaire les amateurs de risque et les investisseurs plus prudents. 

Mis à part quelques exceptions, notamment des contrats à terme (commodity futures contracts) et des propriétés personnelles comme des œuvres d’arts et des antiquités, le REER permet d’investir dans pratiquement tous les types de placements. 

Il est donc faux de penser que le REER est surtout conçu pour les investissements «pépères».

 

3— Il vous donne la liberté de choisir et de changer au fil du temps

En donnant accès à une multitude de placements, il permet d’établir et de faire évoluer sa stratégie d’épargne au fil du temps. 

On parle d’actions, d’obligations, de bons du Trésor, de certificats de placement garanti, de fonds commun de placement (ceux qui sont admissibles seulement), de fonds négociés en bourse (FNB ou ETF en anglais), des fiducies de revenu et même des créances hypothécaires (mortgage-backed securities en anglais), ainsi que de l’or et de l’argent.  

 

4— Il vous permet de bâtir peu à peu

Puisque la notion de long terme fait partie de son ADN, le REER favorise une approche plus optimale à l’investissement pour le commun des mortels. 

Cotiser à son REER nous amène à penser dans un horizon à long terme. La chute drastique des indices boursiers en mars dernier, suivi d’un rebond impressionnant par la suite, a démontré encore une fois à quel point il est préférable de voir loin et de ne pas s’arrêter à chaque soubresaut du marché. 

 

5— Il s’entend bien avec le CELI

On place souvent, à tort, le CELI et le REER en compétition. Comme s’il fallait décider d’un vainqueur entre deux adversaires. On devrait plutôt les considérer comme des complices qui peuvent travailler conjointement afin de vous permettre d’atteindre une santé financière équilibrée. 

Un coup bien installé dans sa vie d’adulte, un travailleur ou un propriétaire d’entreprise qui passe en phase d’accumulation d’actifs devrait avoir les deux. D’une part, le CELI est un bon endroit pour conserver un fonds d’urgence, et de l’autre, le REER assure une retraite tranquille.  

Le calibrage entre le REER et le CELI est surtout une affaire fiscale en fin de compte. Puisque l’allocation optimale varie d’une personne à l’autre, c’est le genre de choses qu’un bon conseiller doit prendre le temps d’aborder avec vous.  

 

6— Il vous offre toujours la chance de vous reprendre

Si vous n’êtes pas en mesure de contribuer au REER pendant une ou plusieurs années, vous pouvez reporter vos cotisations inutilisées aux années suivantes. En passant, vos droits non utilisés sont affichés sur votre avis de cotisation de l’Agence du revenu du Canada et dans votre dossier en ligne. 

Le plafond pour 2020 est à 27 230 $ ou à 18 % de votre salaire. On rappelle que la date limite pour cotiser pour 2020 est le 1er mars 2021. 

 

7— Il trouve des façons pour vous simplifier la vie

Si vous êtes du genre à facilement « oublier » d’épargner, il est possible de programmer des versements automatiques le jour de votre paie. Ainsi, vous pouvez planifier votre budget sans devoir penser à en économiser une partie. 

 

8— Il peut vous aider à devenir proprio

Avec le Régime d’accession à la propriété (RAP), on peut accumuler une mise de fonds pour une première maison tout en économisant pour la retraite. Pour en savoir plus sur le RAP, consultez notre article « RAP : une bonne idée de retirer de son REER pour devenir propriétaire ?».

 

9— Il vous soutient pour un retour aux études

De façon similaire au RAP, le Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP) permet de retirer des montants du REER pour financer une formation ou des études. Consultez votre conseiller financier du Groupe MCB ou le site de l’ARC pour plus de détails. 

 

10— Il pourrait vous rendre millionnaire

Avec le coût de la vie qui ne cesse d’augmenter, atteindre le million en épargne n’est plus aussi spectaculaire que jadis, mais c’est tout de même un coussin fort agréable.

Pour la grande majorité des salariés et des travailleurs autonomes, le REER est tout simplement la façon la plus sure et optimale qui permettra d’épargner une somme aussi importante à long terme. 

En supposant un rendement constant de 5 %, une cotisation de 15 000 par année pendant 30 ans permettra de dépasser le cap du million en épargne retraite. Ce qui est plus que le double des sommes investies (450 000 $).

Alors, confinement ou pas, on vous souhaite une joyeuse Saint-Valentin et une belle grosse cotisation au REER !

Si jamais vous avez d’autres questions sur la planification de votre épargne retraite, n’hésitez à communiquer avec nous!